Grand ou petite ?

1 commentaire
biologie, culture, documentaire, génétique, histoire des sciences

Un documentaire intelligent aborde une question d’apparence inutile et que presque personne ne s’est jamais réellement posée : pourquoi les femmes sont-elles plus petites que les hommes ? Construit comme une investigation scientifique, ce film nous balade de scientifiques en scientifiques, de sciences de la vie à l’anthropologie en passant par les sciences sociales. Et plutôt que de nous apporter une réponse, cette étude nous invite discrètement à nous remettre en question. Ne serait-ce pas nous le problème ? … Nous, qui ne nous sommes jamais posés la question et avons accepté sans rien dire cette différence de taille !

Véronique Kleiner n’a pas encore de page Wikipédia, pour autant elle n’en est pas à sa première réalisation de documentaire scientifique. Productrice de Picta Productions, boîte de prod de docus historiques et scientifiques, et responsable de l’unité de production de CNRS Images, Véronique en connaît un rayon question science. Au détour d’une de ses nombreuses collaborations scientifiques, elle fait la connaissance de Priscille Touraille.

Priscille Touraille est socio-anthropologue au Muséum National d’Histoire Naturelle, ses recherches portent sur l’évolution et le genre. En 2008, elle publie d’après ses travaux de thèse l’ouvrage Hommes grands, femmes petites : une évolution coûteuse. Les régimes de genre comme force sélective de l’adaptation biologique. Véronique Kleiner a été profondément fascinée par ces recherches car sa réalisation Pourquoi les femmes sont-elles plus petites que les hommes ? reprend quasiment point par point l’argumentaire de Priscille Touraille.

Après une courte introduction sur les mécanismes de croissance et les différences homme/femmes observées, le documentaire nous emmène ainsi dans le monde de la biologie de l’évolution. Vous savez, la génétique et la sélection naturelle de Darwin ! Où l’on apprend que les chercheurs ont tenté d’expliquer la plus grande taille des hommes pour ses avantages en matière de reproduction.  L’exploration de plusieurs pistes ne mène finalement pas à grand chose. La question reste ouverte. Le documentaire prend alors un tournant qui surprend quelque peu en reformulant la question d’origine. Pourquoi cherchons-nous à prouver que les hommes ont intérêt à être plus grands ? Et si ce n’était pas plutôt les femmes qui avaient intérêt à être plus petites ? 

N’oublions pas, le milieu scientifique a toujours été très masculin. Ce n’est qu’après les années 70 que nous prenons réellement conscience des discriminations sexistes. Et ce n’est que grâce aux études de genre qui ont suivi l’apparition des féministes que la question peut être posée différemment. Plus qu’un simple changement de point de vue, c’est une autre dimension qui est apportée. La sociologie se mêlant à la biologie de l’évolution, le problème devient plus complexe à résoudre cependant le débat est renouvelé en profondeur. En effet, même si le film ne répond pas vraiment à l’interrogation posée par son titre, il prouve irréfutablement que l’aspect culturel d’une société est essentiel dans l’étude de sa biologie. La question de départ ne trouvera de réponse que si la sociologie est impliquée.
Avec ses quelques défauts qu’on lui pardonne aisément (l’argumentaire donne l’impression de réfuter un peu trop vite chaque hypothèse), le documentaire s’impose subtilement comme miroir de notre propre société. En partant d’une question anodine, il amène à réfléchir à d’autres questions : la recherche scientifique peut-elle être objective ou ne peut-elle qu’être le reflet de notre société et de sa perception du monde ? Et à quel point sommes-nous formatés par nos préjugés socio-culturels ?

Et ces questions-là n’ont vraiment rien d’anodin !

Un documentaire qui ne laissera personne indifférent. A regarder gratuitement encore pendant quelques jours sur Arte + 7 , ou ici 
Et pour les malchanceux, vous pouvez vous rattraper avec Grand et petite ? Une série de neufs petites vidéos de la réalisatrice, sur le même sujet, disponible gratuitement sur Universciences, « ad vitam aeternam », et toutes aussi passionnantes.

 
Publicités

One thought on “Grand ou petite ?”

  1. Pingback: Liberté, égalité, maternité | Sense the Science

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s