Incognito

Laisser un commentaire
écrits, neurosciences, philosophie

Voilà Charlotte qui dépose un plateau de cheese-cake devant vos yeux… Nous sommes samedi soir et le repas entre amis se termine sans originalité par un dessert. Un dessert qui vous nargue ! Une partie de vous a besoin de cette quantité de glucose pendant que l’autre partie s’inquiète de votre régime. Bon, le glucose gagne ! Vous vous servez … non sans décider d’aller courir demain.
Ce genre de petites scènes est monnaie courante dans la vie de chacun. Mais à y regarder de plus près. Qui négocie avec qui ? Ces deux parties en désaccord ne sont-elles pas toutes les deux « vous » ? 

David Eagleman s’intéresse à tous ces petits problèmes et à bien d’autres encore. David Eagleman est un chercheur en neurosciences au Baylor College of Medicine, au Texas. Il est aussi écrivain la nuit, comme il se décrit lui-même. Dans son livre, titré Incognito, il nous explique comment fonctionne le cerveau. Et c’est un pur délice. 

Il manie la plume avec humour et lucidité. Dès le début du livre, il nous cueille, tels des ignorants complets du cerveau et nous explique les bases de la perception des sens. Puis, peu à peu, il approfondit, nous informant sur les automatismes, la prise de décision, la conscience, pour finalement nous déposer avec délicatesse devant ce monstre philosophique, cette question : à quel point somme-nous responsables de nos actes ? Il enrobe le tout avec des exemples concrets de cas médicaux et des illustrations de la vie de tous les jours, sans jamais nous noyer dans des explications compliquées.
Tout est limpide et effrayant. 

Effrayant, oui. Le message de ce chercheur est clair : nous ne contrôlons pas notre cerveau. Nous subissons une quantité d’automatismes inconscients. Notre conscience est comme un patron dirigeant une grande entreprise. Quand tout va bien, pas besoin d’elle. C’est uniquement lorsqu’il y a une grande décision à prendre ou un conflit à régler qu’elle est appelée à la rescousse.
L’auteur fait l’analogie avec l’époque de Copernic et Galilée. Imaginez la réaction de  milliers de personnes lorsqu’elles ont appris que nous n’étions pas au centre de l’Univers ! Cette découverte en laissait plus d’un démuni. Cela paraissait effrayant et tellement décevant. Et voilà que les recherches en neurosciences prouvent que nous ne sommes même pas au centre de nous-mêmes. 

Cependant, David Eagleman nous rassure : « La vérité c’est que c’est mieux comme ça ». Nous sommes plus efficaces ainsi. Et puis, « Si nos cerveaux étaient suffisamment simples pour être compréhensibles, nous ne serions pas suffisamment intelligents pour les comprendre ».
À dire vrai, son enthousiasme est communicatif. Le cerveau est une machine remarquable. C’est tout un monde à découvrir, une technologie avancée qui peut paraître magique. « Si jamais vous vous sentez paresseux ou déprimés, souvenez-vous : vous êtes la chose la plus occupée et brillante sur la planète ! » Voilà de quoi nous consoler !!

Connaissiez-vous la tache de Mariotte ? : chaque œil possède une zone aveugle, comme le point mort des rétroviseurs de voiture, qui est comblée par le cerveau en extrapolant ce qu’il y a autour de cette zone.

Toujours est-il que le chercheur, lui, ne se sent pas démuni pour autant. Il prône, en effet, une autre justice. L’utilisation de nouvelles techniques d’imagerie cérébrale permettrait la détection de troubles neurologiques pouvant expliquer le comportement violent ou aberrant de certains coupables, tueurs, voleurs… Des troubles qui pourraient alors être soignés comme il se doit, mais aussi des troubles qui remettent en cause la responsabilité des « coupables ». Serait-ce le futur de la justice ? 

Pour tout savoir sur cette révolution qui bouleverse de nombreux principes religieux et philosophiques, dont notamment le libre-arbitre, il ne vous reste plus qu’une chose à faire : lire de toute urgence Incognito, en anglais, ou en français.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s