L’ordre dans le chaos

Laisser un commentaire
histoire des sciences, initiative, mathématiques, visualisation

Que ce soit à la télé, à la radio, sur internet ou dans le journal gratuit du jour, vous ne loupez jamais la météo. Alors que vous ne croyez pas aux horoscopes, vous avez une sacrée confiance dans les prévisions météorologiques. Pourquoi ? « Mais parce que les premiers n’ont rien de scientifique !! » Pourtant, il y a bien longtemps, les mathématiciens eux-mêmes fabriquaient des horoscopes ! 

C’est par cette étonnante remarque que commence CHAOS. Ce film ambitieux, nous explique ce qu’est le chaos, et les liens avec la météo, en mélangeant habilement mathématiques, physique, philosophie et histoire des sciences. La narration nous promène, à travers le passé, d’un chercheur à l’autre, tous poussés par l’envie de prévoir de quoi demain sera fait, et nous explique comment a évolué notre savoir au fil des découvertes scientifiques.
Vous apprendrez pourquoi les conditions atmosphériques et les trajectoires des planètes sont si difficiles à prévoir, ce qui se cache derrière l’effet papillon et vous saurez enfin quel est le point commun entre un taureau et un fer à cheval. 

Une particularité de CHAOS est d’avoir été entièrement conçu par des scientifiques, passionnés, sur leur temps libre. Etienne Ghys est directeur de recherche au CNRS spécialisé en géométrie, Jos Leys, ingénieur et créateur d’images mathématiques, et Aurélien Alvarez, enseignant-chercheur en mathématiques. Tous les trois se sont chargés du scénario, de l’imagerie mathématique, du calcul des images et de la post-production. Les images numériques sont, en effet, au cœur du film. Et même si certains concepts peuvent parfois paraître compliqués et que l’on se perd un peu dans la multiplicité des exemples et des notions, les images restent fascinantes de par leur beauté.

Rendre accessible les notions et objets mathématiques par les images est une idée géniale. Elle nous fait ressentir les maths de façon plus proche et plus réelle. D’ailleurs, l’aller-retour constant dans la narration entre maths et physique témoigne de ce souci, car les mathématiques, même si elles sont abstraites, tirent leur substance du concret. Et c’est bien dommage qu’elles ne soient pas enseignées ainsi à l’école !

Ce trio de scientifiques n’en est pas à sa première expérience cinématographique. Il s’était déjà attaqué à un autre « monstre » : la quatrième dimension. Ainsi, le film Dimensions (2008) cherchait à nous apprendre à voir en quatre dimensions. Le pitch était simple : en partant du principe que nos yeux voient deux images en 2D que notre cerveau interprète en une image en trois dimensions, pouvons-nous entraîner notre cerveau à voir en quatre dimensions ?
Là aussi, les images magnifiques suffisent à nous subjuguer. 

CHAOS, comme Dimensions, est accessible gratuitement sur Internet. Le visionnage est rendu facile par la division en neuf chapitres d’une dizaine de minutes chacun. Saluons, au passage, la formidable variété de traductions disponibles.

Le premier chapitre de CHAOS

L’intégralité du film CHAOS est sur http://www.chaos-math.org/fr/le-film.
Pour Dimensions, c’est sur cette page.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s