Green Porno

Laisser un commentaire
biologie, humour

Depuis quelques semaines, vous avez le pas léger : une charmante demoiselle vient d’entrer dans votre vie. Après quelques rendez-vous galants, vous êtes tombés sous le charme l’un de l’autre et maintenant vous roucoulez comme des tourtereaux. 

Tourtereaux ? … Et pourquoi pas libellule ou anchois ?

Ancien mannequin et actrice qui n’a pas froid aux yeux, Isabella Rossellini passe derrière la caméra, avec la mini-série de courts-métrages Green Porno, diffusée par Sundance Channel, et nous explique pourquoi nous ne roucoulons pas comme des anchois.
« La nature est infiniment scandaleuse », nous dit-elle ! Scandaleux est en effet le premier mot qui vient à l’esprit quand on s’aventure à regarder quelques épisodes. Notamment celui décrivant la vie d’un escargot, dont la tête se trouve un peu trop près de l’anus ; ou celui filmant les orgies des anchois.

Rassurez-vous ! Les images sont faites de décors en papier mâché et d’animaux-marionnettes.

Ainsi, Isabella se déguise avec des costumes en cartons et nous raconte théâtralement, sur un ton proche du burlesque, ce que c’est que d’être dans la peau d’une guêpe… ou plutôt ce que c’est le sexe chez les guêpes.
Abeille, dauphin, mouche, éléphant de mer, escargot, patelle, ver de terre … tout y passe ou presque. Du porno animal en petits scénettes de 2 minutes : de la science pas chiante !

Les épisodes, huit histoires sur les insectes et une dizaine sur les animaux marins, sont sans prétention, volontairement kitchs et surtout provocateurs. Le maître mot est l’humour, la ligne directrice la vérité. Et oui, des chercheurs sont aussi derrière la caméra !
La vie des animaux peut nous paraître incongrue et inimaginable et pourtant elle est belle et bien faite de sadomasochisme, homosexualité, cannibalisme, asexualité, masturbation et hermaphrodisme. Des pratiques diverses et variées qui pourraient presque faire paraître la sexualité humaine un brin ennuyeuse.

  Un concentré d’humour décalé et déluré à savourer après le dessert avant d’aller se coucher … entre tourtereaux !

En mêlant sérieux et impertinence, Isabella pratique un art difficile et touche au but : la vie sur la Planète est riche et variée, donc précieuse et hilarante… ou scandaleuse, c’est selon ! 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s